WikiLuc

Guest connection: login: Guest, password: anonymous

User Tools

Site Tools


dit:cours:prog1:install_ocaml

Installation d'Ocaml en utilisant OPAM

Introduction

Une bonne installation de l’environnement de travail permet de s’éviter de nombreux problèmes par la suite : problèmes de compilation lors du travail en binôme, erreurs incompréhensibles, et surtout, un code qui ne compilerait pas chez l’encadrant !

C’est pourquoi ce document vous fournit les clef pour une installation propre des principaux outils utilisés pour l’apprentissage d’Ocaml lors de la première partie de ce semestre.


Linux

Nous allons installer en premier lieu Linux. En effet, les outils utilisés tout au long du cours de programmation (et de nombreux autres cours) ont été développés principalement pour Linux (Des versions pour windows existent souvent mais sont généralement expérimentales et pas vraiment à jour). De plus, avoir la même installation que vos binômes lors de travaux en groupes vous évitera de nombreux problèmes.

Si vous avez déjà une version de Linux installée, installez directement OPAM.

Utilisation d’une machine virtuelle

Pourquoi une machine virtuelle ?

Pour utiliser Linux, pas besoin de remplacer Windows, ni de l’installer à côté (en dual boot, ce que vous pourrez faire plus tard), nous allons utiliser une machine virtuelle pour s’éviter tous les tracas d’une installation traditionnelle de Linux.

Remarque. Notez qu’il est possible d’utiliser directement MacOS puisque son noyau est très proche du noyau Unix.

Une machine virtuelle est l’émulation d’une machine physique par la machine hôte. Dans nôtre cas, VirtualBox va faire croire à Ubuntu qu’il fonctionne directement sur une machine, alors que Windows sera présent entre les deux.

Cette méthode à quelques avantages et inconvénients.

Avantages

  • Facile à installer.
  • Pas besoin de se restreindre à un seul système d’exploitation.

Inconvénients

  • Nécessite plus de mémoire.
  • Linux est un peu plus lent.
En pratique

Je vous conseille l’utilisation de VirtualBox (https://www.virtualbox.org/). Téléchargez-le et installez-le.

Linux

Je vous conseille l’utilisation d’Ubuntu pour sa facilité d’installation et de prise en main. Vous pouvez trouver son image CD pour l’installation sur internet (https://www.ubuntu.com/ download - Ubuntu Desktop 16.04.3 LTS).

Installation

Créez une nouvelle machine virtuelle avec environ 32 Go d’espace disque et au moins 2Go de RAM. Dans la configuration de la machine, profitez-en pour augmenter la mémoire vidéo allouée, et éventuellement activer le Presse-papier partagé pour pouvoir faire des copier-coller entre votre Windows et votre Linux.

Dans l’onglet Stockage, en dessous de Contrôleur : IDE (votre lecteur de disques virtuel), sélectionnez Vide puis cliquez sur l’image de disque à droite pour y insérer (virtuellement) l’image CD d’ubuntu.

Démarrez la machine virtuelle et installez Ubuntu.

Une fois l’installation finie installez les Additions invitées, en insérant (virtuellement) le cd (menu Périphériques puis Insérer l’image CD des additions Invitées. Ceci permet de fluidifier l’utilisation de la machine virtuelle et d’utiliser les options avancées (copier-coller partagé, écran à la taille de la fenêtre).

Redémarrez la machine virtuelle, votre Linux est prêt à être utilisé.


OPAM et OCaml

Ouvrir un terminal

L’installation de nombreux outils se fait par lignes de commande, il faut donc ouvrir un terminal pour transmettre ces commandes au système d’exploitation.

Deux méthodes existent.

  • Taper terminal dans le champ de recherche,
  • Utiliser le raccourci ctrl + alt + t.
Installer OPAM

OPAM (https://opam.ocaml.org/) est un gestionnaire de paquets pour OCaml qui permet de simplifier l’installation et la gestion d’OCaml. Pour l’installer (fonctionne sous Debian et Ubuntu, pour les autres distributions référez vous à la documentation), tapez :

sudo apt−get install opam

Vérifiez que vous avez bien la version 1.2.2 d’installée en tapant :

opam −−version

Installer OCaml avec OPAM

Pour installer OCaml il suffit maintenant d’utiliser OPAM. Tapez la commande suivante pour initialiser OPAM :

opam init

Pendant l’initialisation il vous est demandé si OPAM peut modifier des fichiers de configuration; répondez y pour oui. Sans cela, il vous faudra taper la commande suivante à chaque fois que vous ouvrirez un nouveau terminal, et OCaml ne sera pas configuré correctement si vous utilisez une interface de développement.

eval $(opam config env)

Lors de l’installation, il faut cependant taper la commande précédente une fois pour éviter de devoir ouvrir la session à nouveau.

Maintenant, installez OCaml 4.05.0 avec la commande :

opam switch 4.05.0

Forcez à nouveau la génération de la configuration d’OPAM avec :

eval $(opam config env)

Vérifiez votre installation d’OCaml en tapant :

which ocaml

Vous devriez avoir le retour suivant avec <user> correspondant à votre nom d’utilisation et <host> le nom de votre machine.

<user>@<host>:~$ which ocaml /home/<user>/.opam/4.05.0/bin/ocaml

Normalement, tout est configuré correctement, vérifiez tout de même la version d’OCaml avec :

ocaml −vnum

Vérifier que le paquet graphics est installé

Pour vérifier que le packet graphics est bien installé, nous allons utiliser OPAM. Tapez :

opam install graphics

Si l’installation réussit, tout est correctement installé et configuré. Sinon, n’hésitez pas à demander de l’aide.

dit/cours/prog1/install_ocaml.txt · Last modified: 2017/09/19 16:18 (external edit)